Francis Cabrel - Gardien De Nuit

(Pierre-Dominique Burgaud/Louis Chédid)

Je garde les pieds sur terre, je garde la tête froide.
Je garde un révolver jusque dans ma baignoire.
Je garde un oeil ouvert quand je suis dans mon lit
Plus une veste militaire sous mon pyjama gris.
Je garde le buste droit, la tête sur les épaules.
Je garde un regard froid sur l'écran de contrôle.
Je garde un coeur de pierre du lundi au dimanche
Et pour tout l'univers, rien que de la méfiance.

Gardien de zoo c'est peinard.
C'est pas souvent que les pingouins se barrent
Mais gardien de nuit c'est plus compliqué.
La nuit finit toujours par s'échapper.


Je garde les pieds sur terre, je garde la tête froide.
Je garde un révolver jusque dans ma baignoire.
Je garde un oeil ouvert quand je suis dans mon lit
Plus une veste militaire sous mon pyjama gris.
Je garde le buste droit, la tête sur les épaules.
Je garde un regard froid sur l'écran de contrôle.
Je garde un coeur de pierre du lundi au dimanche
Et pour tout l'univers, rien que de la méfiance.

Gardien de but c'est trop fastoche.
Suffit d'enlever les mains d'ses poches
Mais Gardien de nuit c'est beaucoup plus compliqué.
Le jour finit toujours par arriver.

Je garde les pieds sur terre, je garde la tête froide.
Je garde un révolver jusque dans ma baignoire.
Je garde un oeil ouvert quand je suis dans mon lit
Plus une veste militaire sous mon pyjama gris.
Je garde le buste droit, la tête sur les épaules.
Je garde un regard froid sur l'écran de contrôle.
Je garde un coeur de pierre du lundi au dimanche
Et pour tout l'univers, rien que de la méfiance.

Je garde les pieds sur terre, je garde la tête froide.
Je garde un révolver jusque dans ma baignoire.
Je garde un oeil ouvert quand je suis dans mon lit
Plus une veste militaire sous mon pyjama gris.
Je garde le buste droit, la tête sur les épaules.
Je garde un regard froid sur l'écran de contrôle.
Je garde un coeur de pierre du lundi au dimanche
Et pour tout l'univers, rien que de la méfiance.

Lyrics licensed by LyricFind