S. Pri Noir - CFA

La rue dit que j’suis un artiste car j’évolue entre quinte et sol
Peut-être que je suis Black mais je ne laverai aucun de tes sols

La rue dit que j’suis un artiste car j’évolue entre quinte et sol
Peut-être que je suis Black mais je ne laverai aucun de tes sols
Nous c’est Paris, zinc, évitons les comparatifs
On parle mal, on parle actif, on tient leur feumeu par les tifs
Un couteau sous la gorge, j’fais une fixette sur la Porsche
J’veux la villa sur la Corse, aucun tatouage sur le torse
On aime la peau des femmes, leur dispenser des corps à corps
Devant elles ou devant les flics, toutes nos versions sont raccords
J’ai pas peur de la bataille : tu sors les balles, je sors le 'proof
Personne au-dessus de Dieu, va vérifier, l’histoire le prouve
Les amis suffisent, pas besoin de strass, pas besoin de couv’
Mais ta groupie nous suce bien parce que, ma foi, elle ressent le groove
Nos papas veulent se la couler douce, nos mamas gagner les lotos
Nous on veut cabrer les motos, pourquoi pas cramer les autos?
Pourquoi ça sent la guerre comme jadis en RFA?
Parce que 1 euro, mon frère, vaut 650 CFA
Ok, my nigga

Veni vidi vici, on veut visiter les Fidjis
Cocktail à base de litchis afin d’oublier les litiges
Dès qu’on arrive les bitches nous suivent comme les vigiles
S.Pri, Nekfeu, Richie, veni vidi vici, hun
Veni, vidi, vici, on veut visiter les Fidji’s
On bicrave aux G’s des sapes à notre effigie comme les Bee Gees
Dès qu’on arrive les bitches nous suivent comme les vigiles
S.Pri, Nekfeu, Richie, veni vidi vici, hun

La rue dit que j’suis un artiste, moi j’dis que je suis à l’essai
Et partons du principe qu'il y a plus à prendre que à laisser
J’ai peur du temps qui passe, j’ai peur qu’on m’apprenne un décès
Celui de ma mère par AVC, celle qui m’a appris l’ABC
J’ai séché à la fac’ parce que personne me conditionne
Et fallait faire des sommes, qui dit deal, nous dit hall
La nuit tous les chats sont gris, la nuit tous mes gars sont stones
On a grandi dans des zones, certains croupissent même dans des geôles
Que puis-je dire de plus? Marre de prendre le bus
La drogue serait douce, elle est bonne, je tousse
J’suis dans mon quartier, je refais le monde avec un Gini
Les pieds dans le béton, je rêve d’argent, pas de Lamborghini
J’ai des sœurs en cloque, d’autres apprenties en CFA
La violence dans nos blocs pourrait choquer le CSA
Certains veulent faire la guerre comme jadis en RFA
Parce que 1 euro, mon frère, vaut 650 CFA
Ok, my nigga

Veni vidi vici, on veut visiter les Fidjis
Cocktail à base de litchis afin d’oublier les litiges
Dès qu’on arrive les bitches nous suivent comme les vigiles
S.Pri, Nekfeu, Richie, veni vidi vici, hun
Veni, vidi, vici, on veut visiter les Fidji’s
On bicrave aux G’s des sapes à notre effigie comme les Bee Gees
Dès qu’on arrive les bitches nous suivent comme les vigiles
S.Pri, Nekfeu, Richie, veni vidi vici, hun

Lyrics licensed by LyricFind

Wijzigen Zit er een fout in de songtekst? Wijzig hem dan nu!