Léo Ferré - Les Chéris

Ce sont des orphelins
Qui cherch'nt un peu de grain
Un peu d'amour aussi
Les Chéris
On n'en voit presque plus
Qui tirent la charrue
Ils sont rar's à Paris
Les Chéris
Ils sont spécialisés
Tout comm' les ouvriers
Il y'a le charbonnier
Et puis le glacier
Quelquefois à Longchamp
Y'en a qu'ont du bon temps
Mais ça dur' pas besef
Jésus Marie Joseph


Ce sont des traîn' l'amour
Dans la mémoir' des cours
J'entends pleurer la nuit
Les Chéris
J'en vois des tout fringants
Dans leurs sabots tout blancs
Qui font Henni Henni
Les Chéris
On ne meurt qu'une fois
Tout comme vous et moi
Les chéris quelquefois
Reviennent parfois
Pour tirer par les pieds
Ceux qui les ont mangés
Le boucher le sait bien
Qui n' s'endort qu'au matin

Ce sont des grands diablass
Qui s'en vont fair' des casses
Au milieu des prairies
Les Chéris
Ils ont l' goût du malheur
Et guignent le tracteur
Avec des yeux d'envie
Les Chéris
Ils rêv'nt à la Pampa
Des Pampas y'en a pas
S'il faut croire à tout ça
Où est-c' qu'on ira
Mais quand il se fait tard
Le soir à Vaugirard
Y'a des chevaux qui crient
Je vous salue Marie...

Lyrics licensed by LyricFind