Benjamin SPORTES - LA HAUT

Une plaie d'azur qui vient déchirer tes ombrages,
c'est presque rien, mais c'est tellement bien.
Ces quelques notes qui viennent à effleurer ton langage,
accorde-leur ton petit cœur !

Et si mes silences prennent des allures de ghetto,
y'a dans les mots quelque chose en trop.
Et s'il m'arrive d'avoir un peu l'air détaché,
ne t'en fais pas, j'reste cloué là !

Un jour mon âme s'en est allée
Si haut...
Que rien ne pouvait l'arrêter,
Là-haut...


Et si les nuits sont pour toi qu'un mauvais souvenir,
sache que demain... demain matin !
Et si ton cœur se brise en mille éclats de rires,
c'est qu'il y a au fond... quelque chose de bon !

Un jour mon âme s'en est allée
Si haut...
Que rien ne pouvait l'arrêter,
Là-haut...

Chouffi, chouffi ya armari...!

Lyrics licensed by LyricFind