Michael Jones - La Demoiselle

C'est un jour, un jour de fête, ils ont sorti les drapeaux
L'orchestre et les majorettes, la buvette au bord de l'eau
Un manège ou l'orgue anime, fillettes et jeune garçons
La petite Colombine, garde garde blancs moutons

La demoiselle, aimerait bien souvent
Des passerelles pour changer le temps


Sous la charmille printanière, qui isole du village
Elle efface d'un revère, les perles de son visage
C'est un jour, un jour de fête, elle abandonne le troupeau
Passe, passe passerelle, rejoint tous les minots

La demoiselle, aimerait bien souvent
Des passerelles pour changer le temps
Et soudain, le père en claquetant ses sabots
Et revoie sur l'autre rive, Colombine et ses sanglots

C'était un jour, un jour de fête, ou j'avais passé un ruisseau
Pour ne plus être bergerette, de rire au danse des chevaux
C'était un jour, un jour de fête, ils avaient sorti les drapeaux
Il y a cent ans, cent ans peut-être, toujours le même tableau
C'était un jour, un jour de fête, ou j'avais passé un ruisseau
Pour ne plus être bergerette, de rire au danse des chevaux
C'était un jour, un jour de fête, ils avaient sorti les drapeaux
Je pense encore et je regrette oh oh.

Lyrics licensed by LyricFind