Iaross - Comme chaque nuit

Comme chaque nuit, j'éteins ma clope
À ton sourire je m'engage, je plonge
À ton délire, j’enrage, je sonde

Comme chaque nuit, j'éteins et stop
À tes absences j’attends j’me ronge
À tes soupirs, blanc, je tangue

Sous le vent et dans le ventre ça plie
Sous la brume et la sueur ça rue
Sous la dune
Sous le vent et dans le ventre ça plie, ça plie
Sous la brume et la sueur ça rue

Comme chaque nuit, j’suis cosmonaute
À tes apnées, je prends l'air je souffle
À tes amours je rouille, j’prends l'eau
Comme chaque nuit, semblant de caresses
À ton visage j’m'éteins je m’allonge
À ton image rien, j'éponge


Sous le vent et dans le ventre ça plie
Sous la brume et la sueur ça rue
Sous la dune
Sous le vent et dans le ventre ça plie, ça plie
Sous la brume et la sueur ça rue

J'avais dans le corps des fourmis carnivores et
Des fleurs en papier mâché
L'illusion vole les cœurs qui pompent

J'avais dans le ventre des cœurs carnivores et des
Fleurs en papier brûlé
L’illusion vole les pleurs qui sombrent

Sous le vent et dans le ventre ça plie
Sous la brume et la sueur ça rue
Sous le vent et dans le ventre ça plie, ça plie
Sous la brume et la sueur ça rue

J'avais dans le corps des fourmis carnivores et
Des fleurs en papier mâché

Lyrics licensed by LyricFind