Guy béart - Chanson pour ma vieille

Je n'ai plus de pain
Je n'ai plus de vin
Je n'ai plus que toi, ma vieille
Je n'ai plus que toi
Qui cours à ma voix
La nuit lorsque je m'éveille
Et ma bouche mord
Encore et encore
Le lait que tu me portes
Qu'il est doux alors
Tandis que tout dort
De boire de la sorte

Je n'ai plus de feu
Je n'ai plus de lieu
Je n'ai plus que toi, ma vieille

Si l'aigle a son nid
L'homme a son logis
Et la chatte sa corbeille
Quand la bise me mord
Encore et encore
De tes bras tu me couvres
Et là je m'endors
Bien mieux qu'au-dehors
Ou le roi dans son Louvre


Je n'ai plus de foi
Je n'ai plus de loi
Je n'ai plus que toi, ma vieille
Une fleur m'a pris
Une aile et je suis
Prisonnier comme une abeille
Je l'aime et je mords
Encore et encore

La fleur de l'amertume
Elle est jaune d'or
Depuis je ne dors
La fièvre me consume

Je n'ai plus de fille
Je n'ai plus d'ami
Je n'ai plus que toi, ma vieille
Où sont-ils partis?
Ah dis-le-moi, dis
Toi seule toi qui me veilles
Et pourtant je mords
Encore et encore
La main que tu me donnes
Lorsque enfin la mort
La berce et l'endort
Seule elle me pardonne

Lorsque enfin la mort
La berce et l'endort
Seule elle me pardonne

Writers: Guy Beart

Lyrics ©

Lyrics licensed by LyricFind