Chimène Badi - Une Femme À Qui L'On Ment

(François Bernheim/Christian Bouclier)

J'ai mis au clou de l'entrée
Les clés de l'appartement
Une amie chez qui je vais
Passera prendre mes vêtements

Par la porte dérobée
Je te vois différemment
La vie à deux, désolée
Je la voyais autrement

Je ne veux pas savoir
Où ? Quand ? Comment ?
Je n'en veux qu'au miroir
Je n'en veux qu'au miroir
Je ne veux pas savoir
Où ? Quand ? Comment ?
Je n'en veux qu'au miroir d'y voir ce soir
Une femme à qui l'on ment

Je n'ai pas vu le danger
S'insinuer lentement
Je devrais pour me venger
M'inventer des tas d'amants

Tu dis qu'il faut pardonner
C'est un moment d'égarement
Crois tu qu'avec les années
Ont puissent oublier vraiment

Je ne veux pas savoir
Où ? Quand ? Comment ?
Je n'en veux qu'au miroir
Je n'en veux qu'au miroir
Je ne veux pas savoir
Où ? Quand ? Comment ?
Je n'en veux qu'au miroir d'y voir ce soir
Une femme à qui l'on ment

J'ai rêvé d'une histoire
De prince charmant
Je veux encore y croire
En m'endormant

Je ne veux pas savoir
Où ? Quand ? Comment ?
Je n'en veux qu'au miroir
Je n'en veux qu'au miroir
Je ne veux pas savoir
Où ? Quand ? Comment ?
Je n'en veux qu'au miroir d'y voir ce soir
Une femme à qui l'on ment

Lyrics licensed by LyricFind

Wijzigen Zit er een fout in de songtekst? Wijzig hem dan nu!