Chimène Badi - Comme Une Ombre

Au soleil levant je m'étire doucement
Comme un bon moment qui prend son temps
Je me sens si bien au creux de tes mains

À midi tapantes j'suis en suspend
Au-dessus de toi comme protégeant
Ton regard brûlant d'un ciel éclatant
Je me sens comme un instant qui gagne ton temps

Comme une ombre
Je te suis et m'attache sans relâche
Comme une ombre
Je me trace et t'embrasse partout je passe
Comme une ombre
Chaque nuit je t'enlace sans que tu le saches
Comme une ombre
Derrière toi je me cache

Les après-midi aux pluies qui dansent
Mes ports sont présents de tes absences
De nos feux naissant aux calmes blancs

Et le soir tombant je cherche comment
Vivre sans lumière à coeur battant
Comme une ancre au fond de ton océan
Je me sens comme un instant qui gagne ton temps

Comme une ombre
Je te suis et m'attache sans relâche
Comme une ombre
Je me trace et t'embrasse partout je passe
Comme une ombre
Chaque nuit je t'enlace sans que tu le saches
Comme une ombre
Derrière toi je me cache

La nuit je ressens tes rêves d'enfants
La nuit passant j'attends
Pour que dans ta lumière je redevienne

Comme une ombre
Je te suis et m'attache sans relâche
Comme une ombre
Je me trace et t'embrasse partout je passe
Comme une ombre
Chaque nuit je t'enlace sans que tu le saches
Comme une ombre
Derrière toi je me cache

Comme une ombre
Je te suis et m'attache sans relâche
Comme une ombre
Je me trace et t'embrasse partout je passe
Comme une ombre
Chaque nuit je t'enlace sans que tu le saches
Comme une ombre
Derrière toi je me cache

Lyrics licensed by LyricFind

Wijzigen Zit er een fout in de songtekst? Wijzig hem dan nu!