Grégoire - Un matin

Dès le matin, par mes grand'routes coutumières
Qui traversent champs et vergers
Je suis parti clair et léger
Le corps enveloppé de vent et de lumière

Je vais, je ne sais où, je vais, je suis heureux
C'est fête et joie en ma poitrine
Que m'importent droits et doctrines
Le caillou sonne et luit sous mes talons poudreux


Les bras fluides et doux des rivières m'accueillent
Je me repose et je repars
Avec mon guide, le hasard
Par des sentiers sous bois dont je mâche les feuilles

Pour la première fois, je vois les vents vermeils
Briller dans la mer des branchages
Mon âme humaine n'a point d'âge
Tout est jeune, tout est nouveau sous le soleil

Writers: Gregoire Boissenot , Franck Authie , Vincent Bidal , Emile Verhaeren

Lyrics ©

Lyrics licensed by LyricFind