Bastien PASQUIER Hicham KOCHMAN Said ZOUGGAGH Jeoffrey ARNONE Hacene KHELIFA Kaddour HADADI - Balle populaire

Balle populaire de la France profonde qui fait tourner les 
têtes comme une valse, comme une fronde, Un produit du terroir, révolutionnaire, telle 
une mine, une bombe, une balle

populaire!


V'là l'ministère des affaires populaires, au delà de 
toutes frontières, plus d'ghetto plus d'barrière, (one 
love) tous des frères plein de repères, Jacques Brel Bob 
Marley Aznav' 
l'abbé Pierre. Rap populaire, musique d'ici et d'ailleurs, 
on en a fait un ministère pour 
un monde meilleur. Confluences d'influences de sonorités 
différentes de Roubaix à New 
York en passant par Alger la Blanche. Du bon son pour tout 
l'monde du ch'tio dernier 

jusqu'au grand-père. V'là l'bal populaire version 
troisième millénaire, juste pour faire 
bouger les consciences valser les préjugés, rien à faire 
qu'à rentrer dans la danse 

s'laisser aller, à l'heure du repli communautaire, à 
l'aube d'une troisième guerre 
au ordres on reste réfractaires attitude salutaire que ceux 
qui jouent avec les peurs, 
pyromanes incendiaires, prennent ce morceaux en plein cœur 
comme une balle populaire! 

(...)
Moi c'est Diaz le maquisard, petit fils de Moudjahid 
le montagnard, sans hymne sans 
drapeau sans nation ni patrie, hybride culturel entre 
l'occident et l'Algérie. Contre la 
haine et l'injustice j'ai pris les armes pour la mémoire 


d'mon peuple j'ai pris les 
armes dans ma cible dictateur et colonisateur, répresseur 
esclavagiste dans mon viseur. En guerre contre bavure d'police raciste, en guerre contre 
inégalité pouvoir fascisme. Mon 
hip hop je l'écris comme on brandit un drapeau blanc, 
soldat pour la paix j'rime pour les 
innocents!
Contre les dictatures les embargos les colonies, 
j'rime! les bombardements les 
invasions les tyrannies, j'rime! pour la révolte les coups 
d'état les rebellions les 
mutineries les résistances et l'insurrection! 


Violon, accordéon grosse caisse j'sors les caisses claires 
c'est clair frère ça va jaser dans 
les HLM et les chaumières! Et dans nos (...), tous des 
bougnouls des négros des 
chintoks des shaber. Une seule et même musique, un seul et 
même bon son, bon sang de bon 
soir! On s'affaire pour la révolution! Que les choses 
bougent enfin, que les gens 
s'bougent ensemble, la connerie humaine divise quand notre 
musique rassemble! Ca vient 
d'en bas, du sous-sol du fond d'la cave, du fait maison, 
d'l'artisanal, un son d'brave. 


Fennec du bitume, du pavé sale crevard, les tontons 
flingueurs du macadam du boulevard! 
Les poètes de l'asphalte, les artisans du béton, chargeurs 
de rimes remplis de balles en 
téflon! J't'envoi tel un kamikaze révolutionnaire, une 
mine, une bombe, une balle 
populaire!

Lyrics licensed by LyricFind

Wijzigen Zit er een fout in de songtekst? Wijzig hem dan nu!